Jeux sérieux et bifurcation écologique : la main gagnante 

Malgré la volonté d’agir, les enjeux de la bifurcation écologique peuvent parfois être complexes à appréhender, et encore plus à surmonter. Les équipes d’Auxilia ont à cœur de se réinventer pour trouver les méthodes de sensibilisation et d’animation qui répondent le mieux aux besoins des collectivités et à la diversité des publics impliqués dans les projets. Grâce à leur connaissance des politiques publiques et à leurs expertises techniques, elles créent et animent des jeux sérieux, réel atout pour mobiliser et enclencher l’action sur les territoires.

Votre interlocutriceStelly LEFORT

Stelly LEFORT

Directrice de projets Eau & biodiversité et de l'agence de Bordeaux
Votre interlocuteurZiad FARHAT

Ziad FARHAT

Directeur de l'expertise Energie & climat
Votre autriceViolaine YVON

Violaine YVON

Chargée de Marketing et Communication

 pour Qu’est-ce que le jeu sérieux et quelles plus-values pour les territoires ?

Le jeu sérieux est né de la rencontre entre objectifs pédagogiques et méthodologies ludiques. Depuis l’enfance, le jeu a une place prépondérante dans nos processus d’apprentissage, ce qui en fait un excellent outil de sensibilisation des publics quel que soit leur niveau de connaissance initial sur un sujet donné. Adapté au contexte de la transition écologique, il peut devenir un véritable moteur de réflexion et d’engagement pour les acteurs territoriaux et un élan vers le passage à l’action.

Permettre l’appropriation de sujets complexes et mobiliser les parties prenantes

Grâce à un modèle ludique, les jeux sérieux facilitent l’acculturation et la montée en compétences sur les sujets de transition écologique et permet aux publics d’assimiler plus facilement. Par exemple, pour développer les initiatives d’énergie citoyenne comme outil de démocratisation des enjeux de l’énergie, nos expert.e.s en Energie et Climat animent l’atelier Energie Mix, créé par ECLR Occitanie et basé sur le travail de l’ADEME, RTE et de l’Institut Negawatt. Ce format permet des échanges sur les modèles énergétiques et le mix adapté à son territoire, loin des débats réservés aux experts ou des querelles de chapelles.

De la même façon, le jeu Demain, c’est moins !, développé par Auxilia avec l’AREC IdF et Casus Ludi, interroge la désirabilité et l’acceptabilité sociétale de la sobriété énergétique. Il projette le public au cœur de 3 scénarios prospectifs extrêmes où notre rapport à l’énergie est questionné à l’aune de nos fonctions essentielles (se loger, se nourir, se déplacer…).

Avec son caractère immersif, ce type de jeux favorise aussi l’engagement en activant les imaginaires individuels et collectifs. Il surmonte la passivité souvent associée à d’autres formats d’animation plus classiques et permet aux acteurs de mieux s’approprier les notions, de visualiser l’impact de leurs décisions dans un contexte identifié, et également de stimuler les réflexions sur les éventuels leviers à enclencher dans les projets locaux.

Favoriser la construction collective face au besoin de transversalité

Les déploiements de projets territoriaux ont un impact transversal sur les différents services, acteurs et entre collectivités. Il est donc essentiel de favoriser l’interconnaissance, de comprendre les difficultés et besoins de “l’autre” et de fédérer les parties prenantes pour agir de manière cohérente et adaptée.

Les jeux sérieux permettent de créer un espace d’échange, de partage et donne accès à un niveau commun de sensibilisation pour les acteurs locaux. La victoire étant très souvent basée sur la collaboration, ils peuvent libérer la parole et ainsi permettre de semer les graines de la solidarité nécessaire pour bifurquer et pour élaborer des stratégies transverses.

Dans le cadre d’un accompagnement à l’adaptation aux changements climatiques, Auxilia a animé le jeu sérieux Adaptation 2070 pour l’ADEME Pays de la Loire. Ce modèle de jeu prospectif coopératif peut réunir jusqu’à 60 personnes, agents de collectivités comme élus. Par groupe, les participants débattent des actions à maintenir ou à transformer pour établir ensemble une stratégie d’adaptation aux changements climatiques à l’échelle de leur territoire. La partie est gagnée dès lors qu’aucun dégât n’est constaté sur l’ensemble des secteurs en fin de jeu.

Donner des clés pour agir

En 2020, Auxilia a mené une enquête auprès d’un panel de collectivités dans le cadre d’une démarche de prospective conduite avec Bouygues Construction. Cette enquête révèle que la majorité des collectivités interrogées sont très lucides sur leurs vulnérabilités et leur besoin de s’équiper mais manquent parallèlement de visibilité sur les outils, les méthodes et les dispositifs disponibles.

C’est notamment ce défi qui a inspiré Mission Résilience, l’un des jeux sérieux créé par Auxilia avec le soutien de plusieurs partenaires comme le CEREMA, l’ADEME, le Shift Project, la Banque des Territoires ou encore France Ville Durable. Ce jeu, disponible en open source et facile à prendre en main, permet aux acteurs territoriaux de mettre en lien réalités du territoires et limites planétaires pour accompagner l’élaboration de stratégies de transition résiliente et inciter au passage à l’action.

Pour en savoir plus, découvrez notre article consacré à ce jeu.

Résil’Eau, un jeu sérieux au service de la gouvernance de l’eau sur les territoires

L’eau est une ressource vulnérable aux effets du changement climatique. Que ce soit sur le plan qualitatif ou quantitatif, les enjeux de gestion et d’usages liés aux ressources hydriques sont à mettre au cœur des politiques publiques.

Pour permettre aux collectivités à s’emparer du sujet, nos équipes de l’expertise Eau et Biodiversité ont créé Résil’Eau. Cet outil de sensibilisation sur la gestion de l’eau favorise la compréhension des problématiques propres à son territoire, les pistes de solutions et les arbitrages nécessaires autour des enjeux de l’eau. L’objectif, au-delà de la sensibilisation, est de mettre en débat les enjeux territoriaux de gestion de l’eau (agriculture, tourisme, économie, alimentation en eau potable, etc.), voire d’amorcer un plan d’action à l’échelle locale, en concertation avec les diverses parties prenantes.

Le jeu sérieux s’est avéré intéressant, dans notre démarche d’ateliers de concertation, car il a apporté des informations sur les stratégies adoptées par les participants et sur les actions conduites prioritairement.

Yohan BRIZARD, Syndicat d’Aménagement du Bassin de la Vienne

Et parce que l’objectif d’Auxilia est d’accompagner la capacité d’agir des territoires, nous proposons la formation à l’utilisation de cet outil en vue d’animations de sessions autonomes !

En conclusion

Les jeux sérieux émergent comme des alliés solides dans la bifurcation écologique des collectivités territoriales. Leur capacité à combiner engagement, apprentissage et adaptation les positionne comme des leviers participatifs pertinents pour créer des changements significatifs et durables et déployer un modèle de société plus résilient. En complément des outils mentionnés dans cet article, les équipes Auxilia créent ou animent d’autres jeux sérieux (l’atelier 2 tonnes pour construire des stratégies bas-carbone, l’atelier Imaginaires 2050 basé sur les scénarios prospectifs de l’ADEME vers la neutralité carbone, le jeu Ma commune zéro déchet pour une stratégie d’économie circulaire, etc.) ou des fresques (climat, renoncement, économie circulaire, biodiversité, de la ville, etc.) dans le but de faciliter la bifurcation. Pour en savoir plus sur ce type d’animation, contactez-nous !

Partager cet article

à voir aussi

Les métiers

Nous accompagnons nos clients dans toutes les phases de leur projet de transition écologique et sociale.