Accompagner le changement

Bifurcation écologique et solidaire pour des changements durables

A la différence d’autres transformations qui ont percuté les organisations publiques, associatives et privées, la bifurcation écologique et solidaire est marquée par des contraintes fortes, celles que posent notamment les limites physiques de notre planète, et par un pilotage de l’impact environnemental et social. Elle est marquée aussi par une complexité élevée liées à l’interdépendance des enjeux. Elle exige des renoncements et cristallise souvent des conflits d’usage. Elle est marquée, enfin, par une incertitude forte, comme en témoignent les crises qui se succèdent. En bref, elle impose de répondre à la question : comment “faire mieux” , et pas seulement au niveau économique, avec “moins » ?

Nos convictions : pour accompagner les changements de comportements individuels et collectifs, pour permettre aux organisations de répondre à ces défis, il faut une approche systémique d’abord, pluridisciplinaire ensuite, qui s’appuie sur l’intelligence collective et qui, enfin, redonne du pouvoir d’agir aux acteurs afin de favoriser l’acceptation, l’adhésion et l’adoption de ces changements.

Comment accompagner les territoires qui cherchent à s’adapter au changement climatique (voire opèrent une redirection écologique) mais naviguent dans cet univers éminemment contraint et complexe ?

Comment agir sur les normes sociales et les comportements pour développer et massifier les pratiques éco-citoyennes ?

Comment mettre en œuvre collectivement un projet d’administration à même de piloter son projet politique et sa stratégie de transition ?

Comment favoriser l’acceptabilité sociale et le dialogue territorial pour gérer les conflits d’usages liés à la ressource en eau, au ZAN ou encore aux ZFE ?

Comment concilier performance et responsabilité sociale et environnementale ?

Comment innover dans ses pratiques et sa relation aux usagers et citoyens habitants ?

Adaptation au changement

Former, autonomiser, donner du pouvoir d’agir

Nos accompagnements visent à encapaciter les promoteurs du changement, aussi proposons-nous des formation-actions à façon, conçues autour d’un projet effectif et qui se conduisent en situation réelle. Elles visent l’acquisition des savoirs et savoir-faire en lien avec des expériences concrètes et stimulantes et directement dans l’action.

Transformer, bouger les lignes, bifurquer

Lorsqu’il s’agit d’intervenir pour modifier les comportements et les manières de faire, il est fait appel aux techniques issues des sciences comportementales et cognitives, et qui visent les moteurs d’implication et les leviers d’engagement des individus. Nous développons et déployons également des nudges favorisant l’adoption de comportements éco-citoyens. Nous réalisons également des études sociologiques principalement qualitatives et concevons des outils de sensibilisation et d’aide à la décision (jeux sérieux, logigrammes…).

Nous conseillons et coachons par ailleurs le management et les dirigeant.es, ainsi que les équipes change des structures que nous accompagnons (coaching individuel ou systémique).

Co-concevoir, prototyper, expérimenter

Nos interventions intègrent systématiquement l’humain et l’intelligence collective au cœur de la démarche. Nos facilitateur.rices et designers emploient les techniques de créativité, le prototypage, le design relationnel, le design de service, ou encore le design organisationnel.

Transversalité et experience

nous permettent à mener des missions dans divers champs d’action.

Diminuer les resistances et favoriser l’acceptabilité du changement

Auxilia intervient pour diminuer les résistances, accompagner la communication du changement et faire monter en compétences les équipes Change et les managers qui déploient des stratégies de bifurcation.

Gérer les conflits d’usage

Auxilia intervient pour favoriser l’acceptabilité de projets à visée écologique et initier le dialogue territorial lorsqu’émergent des conflits d’usages (contrainte foncière liée au recul du trait de côte, gestion de la ressource en eau, etc.).

Co-construire un projet d’administration

Adapter son organisation pour piloter un plan de mandat ambitieux en matière de transition socio-écologique, en (re)mobilisant le collectif, redonnant du pouvoir d’agir à l’échelle la plus juste et efficiente.

Stratégie des organisations

Favoriser les comportements éco-citoyens

Auxilia s’appuie sur les sciences comportementales et le design pour agir sur les normes sociales, générer et accompagner des changements de comportements et d’usages.

Vous avez un besoin ?

Contactez-nous pour nous expliquer votre projet.

Laurence SELLINCOURT

Directrice générale adjointe - Prospective et accompagnement du changement

à voir aussi

Réveiller nos futurs – Mai 2024

Réveiller nos futurs – Mai 2024

Eclairer, partager, décloisonner, surprendre les nouvelles tendances, décrypter les signaux faibles…, autrement dit « Réveiller nos futurs », la proposition de la newsletter d’Auxilia.

Ils nous font confiance

logo ANRU Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine

Mettre la démocratie locale ouverte au cœur du projet politique et du projet d’administration

La commune de Damparis, lauréate du programme Territoires d’Engagement [lien url] de l’ANCT, vise à faire de la culture de l’engagement citoyen une marque de fabrique de sa gouvernance.

  • La mission : construire la feuille de route de la commune 2023-2026 avec la boussole politique et le projet d’administration, en y intégrant la Démocratie Locale Ouverte.
  • La démarche : • Projet politique : atelier Bilan de mi-mandat + atelier Boussole politique pour partager les priorités 2023-2026
    • Projet d’administration : design organisationnel des missions et des services pour y intégrer la Démocratie Locale Ouverte
    • Formations-actions, conseil et coaching individuel de cadres et d’élus
    • Evénements participatifs avec les habitant.es (design projectif, prototypage de services publics…)
  • Les résultats : Montée en compétence collective (élus et agents) sur la création de projets transversaux impliquant les habitants. Renforcement des liens élus-agents. Dialogue facilité avec les citoyens et intégration de la maîtrise d’usage dans les projets.
logo ANRU Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine

Réorganiser les fonctions accueil et orientation des usagers au sein de l’hôtel de ville de Montpellier

Montpellier souhaite faire évoluer les fonctions accueil et orientation des usagers au sein de ses établissements, avec l’hôtel de ville comme site pilote. La Ville veut améliorer les conditions d’accueil en incluant notamment un accompagnement individualisé aux services en ligne proposés par l’Etat.

  • La mission : Avec la Direction des Relations aux Publics de Montpellier, améliorer l’organisation des accueils d’usagers de l’Hôtel de Ville en particulier dans le hall, détecter les dysfonctionnements, réfléchir à la mutualisation d’espaces d’accueils, et revoir la signalétique.
  • La démarche : • Etat des lieux, entretiens, immersion;
    • prototypage de scénarios d’usage du hall d’accueil formulées à l’aide de logigrammes, de schémas et de plans d’aménagement.
    • Formation-action pour la conduite du changement en vue d’une adhésion participative des Directions.
    • Maquette des accès en ligne et charte signalétique
  • Les résultats : Les pistes d’améliorations ont été présentées en trois scénarios d’évolution. Une expérimentation est en cours pour tester le scénario retenu.
logo ANRU Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine

Expérimenter des dispositifs incitant les visiteurs à un usage et une pratique plus consciente et responsable dans le PNR Baronnies provençales

Constatant des conflits d’usages dans deux espaces naturels protégés, Le Syndicat du Parc souhaite mettre en place de nouveaux outils, basés sur les sciences comportementales afin d’inciter une modification des comportements des visiteurs.

  • La mission : designer des outils pour influencer le comportement des visiteurs vers des pratiques vertueuses en matière de gestion des déchets et respect de la biodiversité dans les Gorges de la Méouge. Sur le plateau du Saint-Laurent, développer des outils de modification des comportements afin d’éviter les conflits d’usages et les nuisances.
  • La démarche : • Diagnostic des besoins et du parcours utilisateurs
    • Co-création et prototypage d’actions nudge et de communication engageante
    • Implémentation et test des prototypes
  • Les résultats : Une nette amélioration de la situation, avec un respect constaté du site par les visiteurs, moins de déchets trouvés sur le site en fin d’été et la quasi-disparition des toilettes sauvages
logo ANRU Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine

Accompagner le changement organisationnel et l’évolution métier pour déployer la stratégie Seabird 2027

La direction de Seabird déploie une stratégie ambitieuse à 2027, tout en instituant le statut d’entreprise à mission.

  • La mission : Dans ce cadre, auxilia propose un accompagnement en sciences comportementales et cognitives, qui intervient en appui et complémentarité de l’équipe interne à Seabird qui assure la conduite du changement. Il vise à favoriser l’adaptation des équipes au projet et l’adoption du changement, en travaillant sur la gestion des résistances.
  • La démarche : Le dispositif comprend :
    • L’analyse de l’impact psychosocial du changement dans les équipes
    • La formation en mode action et codéveloppement, du management à l’accompagnement du changement
    • L’analyse de l’effort du changement par cibles
    • La réalisation du mix d’information du changement
    • La conception des actions d’accompagnement (événements)
  • Les résultats : Création d’une équipe de managers-ambassadeurs du changement. Conception d’une stratégie de communication du changement avec l’équipe change, adhésion plus importante des équipes les plus exposées au changement. L’ensemble du dispositif est coproduit avec les managers-ambassadeurs qui conduisent le changement au sein de l’entreprise
logo ANRU Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine

Accompagner la gestion de conflit dans les projets de biométhane

Le développement accéléré de la filière s’accompagne d’une montée des tensions politiques et sociales aux motifs variés (développement de la méthanisation, refus de raccordement, dégradation des installations, etc). Aux premières loges, les collaborateurs de GRDF doivent composer avec ces oppositions et conflits politiques locaux dans leur quotidien professionnel.

  • La mission : Afin de répondre à ces besoins croissants, le dispositif vise à accroître leur connaissance des mécanismes psychosociaux des conflits et à mieux les outiller pour y faire face et se protéger.
  • La démarche : Des temps de formation et d’échange, élaborés à partir d’entretiens et de retours terrains, permettent la montée en compétences des agents en gestion de conflits (via le codéveloppement, les jeux de rôle et le théâtre), et de réfléchir à l’évolution de leurs pratiques.
    Un dispositif d’accompagnement individualisé complète ces temps de formation afin d’en assurer le suivi et l’ancrage, et de répondre aux interrogations et craintes des agents de manière personnalisée.
  • Les résultats : La formation permet aux agents d’exprimer leurs difficultés et de coconstruire des stratégies et des réponses concrètes, ancrées dans leur quotidien professionnel. Prise de recul et remobilisation des porteurs de projet, co-constructuction de pistes de solutions. Extension du dispositif de formation à d’autres porteurs de projet

Les métiers

Nous accompagnons nos clients dans toutes les phases de leur projet de transition écologique et sociale.