Quel impact d’Auxilia pour la transition ? Premières réponses

13 mars 2019 15:45
Chapô

En 2019, Auxilia devient majeure, 18 années de conseils et services rendus à la société grâce à l’écoute et la volonté de nos clients et partenaires. A l’heure où nous entrons dans l’âge adulte, nos équipes s’attellent à un nouveau chantier : celui de la mesure de l’impact de nos missions.

Nos préconisations sont-elles réellement efficaces ? Nos clients nous ont-ils entendus ? Ont-ils réussi à mettre en œuvre les actions construites ensemble ? Quels impacts avons-nous dans la nécessaire transition socio-écologique ?

A l’échelle macro, assurément nous ne pesons encore qu’une goutte d’eau (dans le cas inverse, la courbe de l’évolution des températures moyennes mondiales se serait déjà inversée, les gilets jaunes et l’accroissement des inégalités n’existeraient pas, etc.). Mais qu’en est-il localement là où nous avons accompagné des territoires et organisations ?

Par cette question un brin provocatrice, nous souhaitons rappeler à nos clients et partenaires que ce qui compte dans notre travail n’est pas seulement une mission qui se passe bien où le client est satisfait de la prestation, c’est aussi et surtout une mission qui est utile pour la planète et l’humain.

 

La démarche : un questionnaire d’impacts

Les missions effectuées entre 2012 et 2015 ont ainsi été évaluées quant aux impacts réels qu’elles ont pu avoir. Nous remercions pour cela nos anciens clients qui ont accepté de se replonger dans nos missions terminées et de répondre à un questionnaire d’évaluation mi-2018. Nous avons pu avoir de cette manière 17 réponses pour l’ensemble de nos expertises, ce qui peut paraître limité, mais permet néanmoins d’avoir un retour d’acteurs très variés : métropoles, communautés d’agglomération, communautés de communes, régions, départements, PNR, association d’entreprises, syndicat de déchets, CHU, Ademe...

 

3 ans de recul sur notre accompagnement

Selon nos anciens clients, l’action d’Auxilia a fait évoluer la compréhension et le regard en interne sur la transition socio-écologique, en permettant de :

  • Enclencher une nouvelle dynamique avec un mode de réflexion nouveau tant dans les missions que dans l’organisation en interne de la structure ;
  • Convaincre les élus de s'engager dans un projet de territoire ambitieux du point de vue du développement durable ;
  • Mieux appréhender certains enjeux (mobilité en zone peu dense par exemple), structurer la pensée dans certains champs (économie circulaire) et communiquer sur ces sujets ;
  • Recadrer la mission en réexaminant le niveau d’ambition initiale, à la hausse ou à la baisse selon les circonstances, pour aller plus loin ou pour être plus réaliste ;
  • Déceler des enjeux émergents, pour des acteurs se trouvant parfois « la tête dans le guidon » (comportement des salariés, ENR citoyennes, nouvelles formes de participation, etc.) ;
  • Embarquer les acteurs (élus, acteurs économiques…) dans une voie collective avec des objectifs communs ambitieux et réalisables.

Quelques mots caractérisant la perception de nos anciens clients ressortent – et nous font plaisir :

Perceptions de nos anciens clients sur Auxilia Conseil

Tout au long de la mission, pendant notre accompagnement, nos interlocuteurs pensent que nous avons eu des effets positifs voire très positifs en particulier sur les décideurs.

  • Il semble que nous ayons un impact (positif) significatif sur les décideurs ;
  • Cela conforte notre rôle dans l’accompagnement des décideurs et nos anciens clients le reconnaissent volontiers.

Notre impact auprès de nos clients est donc confirmé par ces premiers retours. Il n’est pas négligeable, dans la mesure où l’influence des décideurs permet d’engager des transitions au long cours.

 

Les impacts auprès des populations cibles difficilement mesurables

Toutefois, nous souhaitions en savoir plus sur notre impact sur les populations ou les comportements des acteurs d’un territoire.

Hélas, mais c’était prévisible, aucun des répondants n’a été en mesure de nous préciser des données chiffrées de type « XX% des salariés ne se déplacent plus en voiture » ou « la consommation énergétique des habitants du territoire a baissé de XX% » suite à la mise en œuvre de nos préconisations. Sur ces sujets, nous devons nous contenter de retours qualitatifs et partiels.

Plusieurs explications peuvent être avancées : tout d’abord, nous agissons sur des champs où les causalités sont multiples et où, dès lors, le suivi d’1 ou 2 indicateurs serait nécessairement réducteur. De plus, les évolutions sont parfois difficilement mesurables. Enfin, nos préconisations ont souvent porté davantage sur l’action que sur la mesure de l’action. 

Cependant, nous n’allons pas nous arrêter là. En effet, connaître notre impact réel pourrait nous permettre d’ajuster nos préconisations et nos méthodologies pour maximiser notre contribution à la transition socio-écologique.

Pour mieux mesurer les impacts de nos missions auprès des populations cibles différentes pistes de travail sont déjà à l’étude chez Auxilia, telles que :

  • Travailler sur l'évaluation de l'impact au cours et à la fin de la mission
  • Mobiliser davantage la recherche opérationnelle chez Auxilia
  • Accompagner nos clients vers une mise en œuvre économique et opérationnelle de nos préconisations
  • Travailler à la mobilisation des acteurs, leur implication et leur formation

L’arrivée à l’âge adulte, pour Auxilia, coïncide avec le sentiment d’une urgence écologique de plus en plus forte. Espérons que nous saurons, avec votre appui, apporter de plus en plus efficacement la preuve que la transition passe par les territoires.

Étiquettes

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.

E-mail filtré

  • Each email address will be obfuscated in a human readable fashion or, if JavaScript is enabled, replaced with a spam resistent clickable link. Email addresses will get the default web form unless specified. If replacement text (a persons name) is required a webform is also required. Separate each part with the "|" pipe symbol. Replace spaces in names with "_".