Le projet « Métabolisme Urbain » de Plaine Commune : une démarche d’économie circulaire appliquée aux chantiers du territoire

29 octobre 2020 10:36
Chapô

Un objectif : optimiser la gestion des matériaux issus des chantiers pour mobiliser, transformer et consommer les ressources du territoire avec sobriété

Boutique RenouvO de l'association RéaVie

 

 

La boutique RenouvO de l’association RéaVie, où particuliers, associations et entreprises peuvent acheter des matériaux. Les plateformes Solid R mêlent le réemploi BTP, l’insertion professionnelle et la sensibilisation du grand public.

 

 

 

L’équipe d’Auxilia a accompagné pendant trois années l’expérimentation nationale Métabolisme Urbain sur le territoire de Plaine Commune, pour développer une démarche globale et vertueuse d’économie circulaire appliquée à des chantiers d’aménagement urbain.

La démarche, soutenue par l’ADEME, la Région Ile-de-France et la Caisse des dépôts, s’est déclinée opérationnellement en 6 étapes :

  1. Expérimenter des synergies inter-chantiers à partir de 30 sites pilotes et des diagnostics ressources
  2. Accompagner le déploiement de filières locales de réemploi, réutilisation et recyclage de matériaux du BTP
  3. Identifier des espaces dédiés au stockage, au tri et à la valorisation des matériaux
  4. Développer des outils numériques pour rendre visibles les gisements de matière
  5. Assurer la montée en compétence de l’ensemble des acteurs publics et privés sur ce sujet
  6. Coordonner la démarche « Métabolisme urbain » sur l’ensemble du territoire

Auxilia, au sein d’un groupement de six prestataires (Bellastock, Albert & Compagnie, Recovering, le Phares, Encore Heureux, le CSTB, Halage et BTP consultants) a accompagné Plaine Commune spécifiquement sur la cinquième étape.

 

Une démarche territoriale d’économie circulaire innovante et expérimentale

 

Métabolisme Urbain, mais qu’est-ce c’est ?

La démarche de Métabolisme Urbain consiste à penser le territoire comme une « mine urbaine » où chaque matériau issu de déconstructions représente une ressource potentielle pour les chantiers à venir.

Dans les chantiers d’aménagement urbain, il est coutume de réfléchir selon l’approche des « 3 R » (Réduire ; Réutiliser ; Recycler). L’originalité à Plaine Commune a été d’associer à ces « 3 R » les « 3 F » (Flux ; Filière ; Foncier) qui renvoient à la connaissance et la circulation des flux de matériaux, l’identification et le développement de filières d’activités dédiées et enfin la maîtrise du foncier. Il est apparu clairement que ces 3 piliers sont indissociables pour garantir la réussite d’une économie circulaire ambitieuse sur le territoire.

L’économie circulaire appliquée aux chantiers de territoire

L’économie circulaire appliquée aux chantiers de territoire

Quels enseignements ?

 

F pour « flux »

  • L’importance de diffuser des retours d’expériences auprès des maîtres d’ouvrages publics et privés
  • La mise en place d’une gouvernance des flux et de leur traçabilité
  • L’enjeu de la mise en place d’un outil numérique qui puisse « en temps réel » représenter les opportunités (gisements et débouchés) à saisir sur le territoire et mettre en contact les acteurs.

F pour « filière »

  • L’importance d’insérer des clauses « économie circulaire » dans les marchés publics et privés
  • Le recours à une approche en coût global des opérations pour se différencier des opérations plus « classiques »
  • Des nouvelles compétences à intégrer et une évolution des métiers

F pour « foncier »

  • Une nécessaire collaboration étroite entre les différents services
  • Privilégier dans un premier temps les opérations plus « élémentaires » (par exemple les opérations avec une seule MO pour plusieurs opérations de démolition-construction)
  • Des modèles économiques pour les plateformes de réemploi qui restent à inventer

 

L’intervention de la collectivité : une condition de réussite

 

Un enseignement à tirer de ces trois années d’expérimentation : le rôle de la collectivité afin de créer les conditions favorables au déploiement de filières de réemploi, réutilisation, recyclage opérationnelles. Ainsi, la démarche de Métabolisme Urbain a permis de dégager 4 grandes perspectives d’action pour la collectivité :

  • Engager ses partenaires, impulser, mettre en réseau (par exemple : la Charte partenariale “Economie circulaire” qui propose d’inscrire des critères pour mieux prendre en compte l’économie circulaire dans les futurs documents de marchés publics)
  • Suivre les actions (par exemple par la création d’un Observatoire de l’économie circulaire)
  • Former les acteurs, sensibiliser les publics (par exemple via un plan de formation qui s’adressent aux grandes catégories d’acteurs (MOA, MOE) mais aussi aux entreprises et réseaux ESS et SIAE)
  • Outiller les acteurs (par exemple par la mise en place d’un outil numérique de cartographie)

 

Dépasser le stade de l’expérimentation

 

La démarche de Métabolisme Urbain a offert au territoire de Plaine Commune un ancrage durable dans une dynamique de changement, qui réserve une place centrale au sujet de l’économie circulaire sur ses chantiers, quels qu’ils soient. Mais pour que l’économie circulaire devienne un vrai modèle d’aménagement, il s’agit de la faire sortir d’une logique « expérimentale » pour passer à une pratique « systématique » sur l’ensemble des chantiers. Auxilia a ainsi participé à cet effort tout au long du projet à travers la sensibilisation et la montée en compétences des différents acteurs du territoire - acteurs terrains, institutionnels, financeurs - pour une évolution des pratiques.

 

Illustration du concept de Métabolisme Urbain sur le territoire de Plaine Commune

Illustration du concept de Métabolisme Urbain sur le territoire de Plaine Commune

Pour en savoir plus sur la démarche Métabolisme Urbain :

Contact

Justine EMRINGER,

Cheffe de projet Métabolisme urbain Plaine Commune

justine.emringer@plainecommune.com.fr

Étiquettes

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.

E-mail filtré

  • Each email address will be obfuscated in a human readable fashion or, if JavaScript is enabled, replaced with a spam resistent clickable link. Email addresses will get the default web form unless specified. If replacement text (a persons name) is required a webform is also required. Separate each part with the "|" pipe symbol. Replace spaces in names with "_".