Nourrir, soigner, restaurer

15 décembre 2016 13:20
Pour une agriculture innovante à impacts positifs
Chapô

Nourrir correctement et durablement l’humanité, il s’agit certainement de l’un des plus grands défis du siècle en cours.

Le plaidoyer Fermes d’Avenir pour une agriculture innovante et positive dresse un bilan mesuré, circonstancié, des externalités négatives du modèle agricole actuel. Il le fait moins pour le jeter aux orties que pour mettre en lumière les bénéfices humains, sociaux, environnementaux et culturels d’un modèle  en devenir, celui d’une agro-écologie innovante et positive, incarnée par ces fermes d’avenir. Ce plaidoyer n’est pas neutre. Il vise à convaincre les décideurs, publics mais aussi privés, de la nécessité et des opportunités que représente le développement de ce modèle.

A l’échelle du territoire, le développement de ce modèle nécessite la mise en œuvre d’un projet alimentaire local. Il est accessible à tous les territoires, à la fois en milieu rural et urbain. Nous y travaillons à  Roubaix, en Seine-St-Denis comme en Moselle, à Vichy ou aux Portes d’Anjou. Organisé autour d’une approche positive de l’agriculture, le projet alimentaire territorial profite à tous :

  • aux territoires par le maintien et la création d’emplois ainsi que la préservation de son patrimoine culinaire,
  • aux citoyens pour l’accès à une alimentation saine et savoureuse sans condition de ressources, avec des effets positifs sur la santé
  • à  l’environnement dont il préserve la résilience et les capacités nourricières.

Il s’appuie sur la demande croissante des consommateurs (particuliers et restauration collective) en faveur de produits biologiques et des circuits courts alimentaires. Il nécessite d’identifier, de stimuler et de faire travailler ensemble tous les acteurs locaux concernés. Il suppose d’inventer de nouvelles organisations et de nouveaux modèles économiques propres à chaque territoire. Auxilia accompagne les collectivités et les entreprises sur ce projet, pour en faire une source de vitalité sociale et économique.

Auxilia dispose d’expertises dans différents domaines (énergie, économie circulaire, mobilité, data, ESS) et des compétences pluridisciplinaires (urbanisme, agro-écologie, économie, ingénierie, sociologie) qui permettent de définir chaque stratégie alimentaire dans une approche systémique, en cohérence avec les autres politiques publiques du territoire. Grâce aux partenariats que nous avons noués avec l’association Fermes d’Avenir, l’ISA de Lille, l’Université de Gembloux et des experts des filières agricoles, nous apportons une expertise de pointe, notamment en matière de design en permaculture de fermes agro-écologiques, de restauration des sols pollués et d’agriculture urbaine ou péri-urbaine.

Auxilia a le plaisir de partager avec vous le plaidoyer Fermes d’avenir pour l’essaimage de fermes maraichères intensément écologiques sur petite surface.

Ce rapport, réalisé par notre cabinet pour le compte de l’association Fermes d’Avenir, constitue le premier bilan qualitatif et quantitatif des impacts positifs de l’agro-écologie. Il établit notamment un état des lieux des dépenses publiques évitables en matière d’environnement, de santé et d’emplois. Et comme la transition d’une agriculture chimique vers une agriculture moderne adaptée aux enjeux sociaux, sanitaires et écologiques ne va pas de soi, il formule un programme volontariste de propositions concrètes à destination des décideurs publics et privés.

Consultez le plaidoyer et ses synthèses:

Étiquettes

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.

E-mail filtré

  • Each email address will be obfuscated in a human readable fashion or, if JavaScript is enabled, replaced with a spam resistent clickable link. Email addresses will get the default web form unless specified. If replacement text (a persons name) is required a webform is also required. Separate each part with the "|" pipe symbol. Replace spaces in names with "_".